Avant de choisir une solution de livraison à température contrôlée, qu’elle soit standard ou sur mesure, il faut établir s’il est plus avantageux d’utiliser un emballage saisonnier ou universel. Cette décision est fréquemment négligée, bien qu’elle puisse grandement influencer les coûts directs, le poids et la taille de l’emballage, ainsi que les coûts de transport. Un emballage saisonnier est une boîte à température contrôlée comprenant des composants ou des méthodes de conditionnement qui varient en fonction de la saison (été ou hiver). À l’inverse, un emballage universel utilise les mêmes méthodes de conditionnement et composants toute l’année. Règle générale, plus un emballage est complet, plus il est dispendieux. Pour cette raison, un emballage universel sera normalement plus dispendieux qu’un saisonnier, bien que ce ne soit pas le seul élément à prendre en compte.

Emballages Saisonniers

Les emballages saisonniers tendent à utiliser moins de composants, à être plus légers et à avoir un ratio volume de charge utile / emballage extérieur plus élevé. Par exemple, un emballage saisonnier à base d’eau peut utiliser moins de réfrigérants congelés en hiver, et avoir besoin de moins de protection contre le froid en été. Au final, cela baisse les coûts de l’emballage, de la main d’œuvre pour l’assembler, de l’espace d’entreposage nécessaire pour stocker les matériaux et des coûts de transport pour livrer le paquet, ce qui peut permettre de faire des économies considérables.

L’inconvénient majeur de l’utilisation d’emballages saisonniers est de déterminer à quel moment passer d’une configuration à l’autre. En général, nous remédions à la situation en choisissant une date précise pour changer de configuration, normalement en octobre/novembre et en avril/mai. Par contre, si la conception n’est pas assez robuste, un jour d’hiver exceptionnellement chaud pourrait provoquer un réchauffement des produits durant la livraison, et vice versa.

Les saisons du printemps et de l’automne rendent aussi ce transfert ambigu. Pour minimiser les excursions de température, vous pouvez comparer le profil de température utilisé pour les tests de qualification aux températures réelles des lignes d’expédition. Une autre solution est de concevoir un « ensemble trois saisons » (été, hiver et printemps/automne). L’emballage printemps/automne est utilisé pour couvrir toutes les températures qui s’éloignent des extrémités froides et chaudes. Il sert aussi à diminuer le risque d’excursion en rendant la transition entre les saisons plus aisée, en plus d’offrir une alternative pour les journées d’été et d’hiver en dehors des moyennes de température saisonnières.

Emballages Universels

Les emballages universels sont par définition beaucoup plus robustes puisqu’ils sont conçus pour maintenir la température du produit lorsqu’exposés aux températures estivales et hivernales. Le même emballage couvrira aussi les saisons intermédiaires, éliminant ainsi complètement les problèmes des emballages saisonniers. Ces conceptions d’emballage sont les plus utiles lorsque la conformité est primordiale, et le climat relativement tempéré. Le coût plus élevé de l’emballage universel est justifié par la tranquillité d’esprit qu’il amène, peu importe les températures quotidiennes. Certains matériaux de changement de phase spécialisés peuvent être utilisés afin de réduire le poids total et le nombre de composants.

Il y a évidemment toujours une exception à la règle. Dans le cas présent, il s’agit des expéditions dans des climats extrêmes. Plus les variations de température sont prononcées, plus l’emballage universel devient complexe et dispendieux. Passé un certain point, il n’est tout simplement plus viable d’utiliser ce type de emballage. Dans ces cas extrêmes, il est plus simple et moins dispendieux de choisir parmi les emballages saisonniers. Lors de livraisons dans les régions nord-canadiennes, par exemple, un emballage saisonnier d’hiver doit être conçu pour résister à des températures allant de -20°C à -30°C, ce qui lui demande d’être relativement robuste et dispendieux. Ce coût est compensé durant l’été où les températures seront relativement douces, résultant en un système globalement plus optimisé. L’emballage universel, quant à lui, serait pour sa part plus complexe et dispendieux tout au long de l’année.

Besoin d’aide pour choisir l’emballage le plus approprié pour vous? Contactez-nous!