Cet article a originalement été publié sur le www.cryopak.com

Lors de la conception ou du choix d’un emballage pour produits thermosensibles, il est souvent (trop) facile de se concentrer uniquement sur le maintien d’une plage de température et d’oublier les autres sources potentielles de dommage. L’environnement de distribution comporte plusieurs risques physiques tels que les chocs, les vibrations, la compression de l’emballage et l’altitude. Heureusement, l’industrie du transport connaît très bien ces risques et il est possible de tester votre emballage grâce à des normes établies.

De nombreuses organisations ont publié des normes pour le domaine de la distribution. Les demandes les plus fréquentes que nous recevons à notre laboratoire concernent l’ISTA (International Safe Transit Association) et l’ASTM (American Society for Testing and Materials). L’ISTA publie un livre de référence contenant leurs normes, chacune étant adaptée à un type et une méthode d’emballage en particulier. L’utilisateur n’a qu’à choisir le test correspondant le mieux à son emballage puis suivre la procédure décrite. Le test de distribution de base de l’ASTM est la norme D-4169. Cette norme inclue une série de séquences de tests tout en permettant la personnalisation afin de simuler le mieux possible le processus de distribution.

Méthodes de tests pour le processus de distribution

Les méthodes de test sont généralement constituées d’une séquence de tests individuels qui correspondent aux différentes étapes du processus de distribution. Ainsi, une livraison le lendemain inclura plusieurs étapes logistiques qui seront simulées en utilisant des méthodes de test standards:

  1. L’emballage est assemblé au point d’origine, ramassé par un camion et amené à un centre de distribution.
  2. L’emballage est ensuite manipulé au centre de distribution, puis chargé dans un camion ou autre forme de transport (comme un avion) pour le segment principal du transport.
  3. À l’approche de la destination finale, l’emballage est transporté à un autre centre de distribution, puis chargé à nouveau dans un camion pour se rendre à destination finale.

Chacune de ces étapes est traduite sous forme de test en laboratoire. Ces tests sont ensuite effectués en séquence sur l’emballage afin de simuler le système de transport en entier.

Les vidéos ci-dessous illustrent quelques-uns des tests pouvant être effectués lors d’une étude de distribution. Chacun de ces risques liés à la distribution peut créer des dommages irréversibles à votre produit si l’emballage n’est pas conçu de manière à minimiser ces risques dès le départ. Si vous désirez tester votre emballage grâce à un cycle de simulation de la distribution, veuillez contacter Cryopak.


La manipulation d’emballages peut être simulée grâce à une grande variété de tests de chute. La hauteur, le type et le nombre de chutes doivent être définis.

Tests pour petits emballages

Chute à plat

 

Chute sur arête

 

Chute sur coin

 

Tests pour palette

Chute rotative sur arête

 

Impact à l’inclinaison

 

Le transport entre différents endroits par camion, avion, train ou bateau peut être simulé grâce aux tests de vibration. Le type, la fréquence et l’amplitude des vibrations doivent être définis.

Chocs répétés, vibration rotative

 

Chocs répétés, vibration constante par piston

 

Vibration aléatoire

 

L’entreposage d’emballages peut être simulé grâce aux tests de compression. La vitesse de compression et la force maximale doivent être définies.

Pression et relâchement (Vidéo accélérée)

 

 

Compression jusqu’à défaillance (Vidéo accélérée)